Catégories
PLANCHES

Le Volume de la loi sacré Louis-Jean Ta∴

 

V∴M∴ et vous tous mes frères en vos degrés et qualités,

Comment interpréter le volume de la loi sacrée ?

Quel est son symbolisme ?

Pourquoi est il ouvert au prologue de l’Evangile selon saint jean ?

 

Pour les chrétiens la bible représente, matériellement, le V\L\.S\ .

Mais Il peut être admis que le livre de la loi sacréepuisse être représentépar un autre livre que la Bible lors du premier serment d’entrée en F \M\ par le récipiendaire.  Ce Livre doit alors représenter une référence traditionnelle et spirituelle pour le prétendant.

A l’ouverture des travaux, le volume de la loi sacré est placé devant le Vénérable.

Le Livre est ouvert. C’est l’une des trois grandes lumières de la F.M. avec l’équerre et le compas.

 

Si dans la symbolique, l’équerre gouverne nos actions et le compas nous maintient dans le droit chemin envers tous les hommes, le V\L\.S\représente notre loi.

 

Le volume de la loi sacrée est un symbole.  Nous ne sommes pas dans l’acceptation littérale de la biblec’est le symbole de la connaissance et source de méditation.  Cependant, pour certains, le V\L\.S\est plus qu’un symbole, il est la matérialisation de la révélation du Grand Architecte de l’Univers.

Lors des travaux, le livre est ouvert et non fermé.  L’ouverture semble signifierl’invitation à la recherche des valeurs et des symboles de la F.M. Il est ouvert devant le Vénérable et pour tous les Frères présents en loge.

Le volume est ouvert, les travaux peuvent commencer.

Le livre signifie que chaque F.M. puisse y puiser son inspiration, pour son propre travail. Mais le fait qu’il soit ouvert en assemblée signifie aussi que le travail n’est pas qu’individuel, c’est une l’invitation au travail commun de tous les Frères présents.

Le Volume représente l’ouverture de soi aux Frères par son travail, et l’accompagnement de tous les Frères dans la recherche de la vérité,

 

Le Livre estla référence commune à tout F.M, un repère commun et d’alliance.

 

Dans le terme de V\L\.S\, le Volume représente la dimension matérielle, la Loi représente le code moral, et le Sacré, l’ensemble des éléments matériels (la loge, les colonnes, le tapis…) et non matériels (les rites d’ouverture ou fermeture…). Sacralisation du lieu, de l’espace, le temps des travaux en loge.

 

La Bible qui représente le V\L\S\ appelle à la réflexion, la maçonnerie spéculative.

Athées et Chrétiens acceptent cet ouvrage comme loi sacrée.

Bien sûr, la Bible portedes valeurs universelles mais j’aime cette idée de dématérialisation du livre pour lui donner une valeur supérieure commune à tous (aux croyants et aux athées). La symbolique du livre ouvert permet de commencer le travail dans la concorde et la fraternité entre tous les Frères. Ouverture d’esprit sans arrière-pensée.

La loi sacrée se distingue des lois profanes.Elle est un principe universel qui fonde la quête spirituelle du franc-maçon et qui s’adresse à tous les hommes quelles que soient leurs croyances.

Cette lecture ésotérique des symboles est au centre de la démarche initiatique.

La Loi sacrée est avant tout, pour moi, une Loi de bienveillance et de fraternité, que tout franc-maçon doit incarner. Ces lois morales et non religieuses, doivent inspirer les pensées du franc-maçon et guider sa conduite.

Le Livre est l’expression historique de ces valeurs traditionnelles, universelles et morales. Des valeurs qui ne se rattachent en réalité à aucun dogme particulier mais qui constituent un devoir.

Le V \L \S\ représente la lumière.  Par le Verbe, symbole qui permet de voir et comprendre. Sans oublier la parole qui permet de communiquer entre les F.M.

Verbe et Parole étant intimement liés.

Le symbole du volume de la loi sacrée invite donc le franc-maçon à se tourner vers la Lumière, rechercher la lumière, à reconnaître les valeurs universelles et à les faire vivre.

Le prologue de l’évangile évoque le commencement.

 

Le prologue de St Jean et le rituel REAA. Prologue Vient du grec « pro logos », « pro » signifiant avant et « logos » discours, c’est donc un discours introductif ou préambule.

Prologue : qui prépare à quelque chose, qui annonce quelque chose.  Symboliquement  c’est le commencement du travail en loge. C’est l’ouverture à la parole, à la discussion. Ce n’est pas l’approche de la lumière, n’ayant aucune prétention à cette idée mais c’est l’ouverture à la recherche de cette lumière.

Démarche qui me transporte dans le questionnement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *